Etude de la prévalence de l'anticorps anti-HBc du virus de l'hépatite B de la région tananarivienne

Etude de la prévalence de l'anticorps anti-HBc du virus de l'hépatite B de la région tananarivienne

Rasamindrakotroka AJ 1,  Rabenantoandro R 2, Rapelanoro RF1, Rahelimiarana N1, Andriamampihantona E3, Sepetjan M4.

1/ Service de Laboratoire d’Immunologie CHU d’Antananarivo – JRA, Madagascar

2/ Service de Réanimation Nephrologique CHU d’Antananarivo – JRA, Madagascar

3/ Département de Santé Publique, Faculté de Médecine d’Antananarivo Madagascar

4/ Laboratoire de Médecine Préventive d’Hygiène et de Santé Publique, Faculté de médecine Lyon 1 France

Inter- Fac Afrique, 1990, 14: 18-22

Une étude de la prévalence de l’anticorps anti-HBc de l’infection par le virus de l’hépatite B de la région tananarivienne a montré que 22,09% des individus examinés ont été déjà au contact avec ce virus au cours de leur existence. Certains paramètres tels que les caractéristiques individuelles, les antécédents médicaux et les facteurs socio-économiques semblent concourir dans sa pérennisation. D’autres études effectuées sur des échantillons représentatifs d’individus appartenant aux groupes cibles, aux régions urbaines et rurales de Madagascar, s’avèrent nécessaires pour mieux instaurer une stratégie de lutte.

Mots clés : virus de l’hépatite B (HBV - anticorps anti-HBc -  antigène de surface de l’hépatite B – population tananarivienne.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site