Intérêt du dosage du complexe prothrombinique devant la baisse du taux de prothrombine

Intérêt du dosage du complexe prothrombinique devant la baisse du taux de prothrombine

RAHERIMANDIMBY Hasina

Mémoire de Diplôme d’Etude de Formations Spécialisées de Biologie Médicale, Faculté de Médecine/Université d'Antananarivo Madagascar,  Janvier 2010

Etude rétrospective de 62 patients sur 1377 présentant une baisse du TP à l’UPFRH CHU-JRA Antananarivo. Avant les dosages biologiques l’étape pré analytique mérite toujours une rigueur, les étiologies les plus fréquentes d’allongement du TP sont le traitement par l’AVK 58,07% et les insuffisances hépatiques 22,58%. Le taux de  V ne diminue pas au cours des traitements par l’AVK, les autres facteurs VII, X, II diminuent en fonction du TP. Les taux de tous les facteurs du complexe prothrombinique sont diminués respectivement selon l’importance VII, X, II et V en fonction du facteur TP au cours des insuffisances hépatiques. Les déficits constitutionnels en facteur II, V, VII, X n’ont pas été révélé dus à la rareté de ces pathologies.

Nos suggestions consistent à une amélioration de la phase pré-analytique à l’aide des coopérations clinico-biologiques et des formations continues. Devant le cas de polyglobulie, la correction du volume anticoagulant dans le tube de prélèvement es imoortante. La surveillance de l’INR doit être pratiquée dans un même laboratoire avec les mêmes appareils et réactifs.

A la fin de cette étude, un algorithme d’orientation diagnostique adapté à notre situation à Madagascar est proposé devant une baisse du TP

Mots-clés : TP – complexe prothrombinique – risque hémorragique - Madagascar

Président de thèse : Professeur RASAMINDRAKOTROKA Andry

Juges : Professeur  RAKOTO Alson Aimé Olivat -  Professeur RANDRIA Mamy Jean de Dieu

Directeur de mémoire : Professeur  RASAMINDRAKOTROKA Andry

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site