Evaluation du pouvoir sensibilisant des cosmétiques par le test d'inhibition de la migration des macrophages

Evaluation du pouvoir sensibilisant des cosmétiques par le test d'inhibition de la migration des macrophages

Veysseyre C1, Rasamindrakotroka A.J. 1, Laschi-Loquerie A1, Tachon P2. Guillot JP. 2, Carraz M1.

1/ Institut pasteur de Lyon et du Sud-Est/France, Laboratoire d’Immunotoxicologie

2/ Hazleton-Institut français de Toxicologie, Les Oncins – l’Arbresle/France

Conférence Internationale de Dermato-Cosmétologie, Lyon (France), 1985

Le le test d’inhibition de la migration des macrophages (TIMM) réalisé à partir de macrophages péritonéaux de cobayes sensibilisés est un test in vitro qui est en corrélation étroite avec l’hypersensibilité à médiation cellulaire. Il permet de mettre en évidence le facteur inhibant la migration des macrophages, le MIF, émis par les lymphocytes en présence de l’antigène responsable. Le MIF est considéré comme l’un des médiateurs essentiels de la réaction d’hypersensibilité in vivo.

Nous avons utilisé le TIMM pour étudier le pouvoie sensibilisant de deux produits cosmétiques chez le cobaye albinos sensibilisé selon le test de sensibilisation cutanée. Les résultats obtenus avec le TIMM ont été comparés avec ceux observés lors des examens macroscopiques et histologiques. Il existe une bonne concordance entre le test in vitro et le test cutané. Le TIMM paraît plus sensible et plus spécifique. Sa fiabilité est assurée par une notation non sunjective des résultats et une meilleure appréciation des cas douteux. Le TIMM pourrait devenir un moyen complémentaire d’apprécier in vitro chez le cobaye le pouvoir sensibilisant des produits cosmétiques solubilisables.

Mots clés : TIMM – évaluation – pouvoir sensibilisant -  cosmétique. 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site