Proverbes anglais sélectionnés

L'oisiveté est la mère de tous les vices.

Le onzième commandement : Mêlez-vous de vos affaires.

Former un couple c'est n'être qu'un ; mais lequel ?

Qui me trompe une fois, honte à lui ; qui me trompe deux fois, honte à moi.

Les belles paroles ne beurrent pas les épinards.

Renard n'est pas juge à un concours d'oies.

N'offre pas une cravate à qui a besoin d'une chemise.

Dieu donne le lait, mais non le seau.

On ne creuse pas un puits avec une aiguille.

Le chirurgien doit avoir un oeil d'aigle, un coeur de lion, et une main de femme.

Beaucoup remercier signifie secrètement demander davantage.

Le premier coup fait la moitié du combat.

Une vache ne sait pas ce que vaut sa queue jusqu'à ce qu'elle l'ait perdue.

La richesse amassée est un fumier puant ; la richesse répandue est un engrais fertile.

Une pomme par jour éloigne le médecin.

On peut conduire un cheval à l'abreuvoir, mais non le forcer à boire.

Les paroles s'envolent, mais les coups restent.

L'argent est un bon valet et un mauvais maître.

Qui est en enfer ne sait pas que le ciel existe.

Ce qu'on achète coûte moins cher que ce qui vous est offert.

  Dieu a son Eglise, le Diable a sa chapelle.

Un de ces jours c'est aucun de ces jours.

L'huile du fouet est le meilleur remède contre les crampes de la paresse.

De votre ami, dites du bien, de votre ennemi, ne dites rien.

Les amis sont comme les cordes de violon : il ne faut pas trop les tendre.

Donnez assez de corde à un voleur et il se pendra lui-même.

Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais  aimé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : Jeu 17 nov 2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site