Immunité adaptative cellulaire

Professeur RASAMINDRAKOTROKA Andry

Faculté de Médecine

Université d’Antananarivo Madagascar

Immunologie fondamentale

________________


Immunité adaptative cellulaire

Introduction

I. Mécanisme de développement de l’immunité adaptative cellulaire

A. Capture de l’antigène par CPA immature

B. Migration de CPA vers organes lymphoïdes secondaires et « processing » de l’antigène

C. Présentation du peptide immunogène par CPA mature aux LT

D. Identification du peptide présenté par LT correspondant (1er signal)

E. Interaction des molécules de costimulation CPA – LT (2ème signal) avec transcription de gènes de cytokines
(dont IL-2) et de protéines (dont chaîne α de R-IL-2) par LT

F. Activation complète de LT par effet autocrine de cytokines (dont IL-2 sur R-IL-2 complet) (3ème
signal)

G. Prolifération et différenciation des LT en cellules effectrices de l’immunité cellulaire (LTCD4+
TH1 et TH2, LTc, …) et LTM

II. Effecteurs de l’IMC

A. LTCD4+ TH1 et TH2

B. CTL

III. Régulation de l’immunité adaptative cellulaire

A. Molécules (molécule CD45)

B. Interactions CTLA4 (« cytotoxic T-lymphocyte antigen 4 », CD152) – CD28

C. Interactions B7H1 – PD1

D. Interactions LTCD4 - TH1 (IFNg) – LTCD4-TH2 (IL-10)

E. LTCD4-TH3 (TGF-b), …

IV. Implications de l’IMC

A. Résistance vis-à-vis de nombreux agents infectieux

B. Immunité antitumorale

C. Immunité de greffe

D. Phénomènes inflammatoires

E. HSR par contact cutané

F. HSR après injection de protéines

G. Déficits immunitaires

H. Syndromes immuno-prolifératifs

V. Applications de l’IMC

A. Vaccinations

B. Diagnostic des maladies infectieuses

C. Explorations de phénomènes de rejet de greffe ou de transplant

D. Explorations de l’immunité anti-tumorale

Conclusion

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : Mar 01 nov 2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site