Circoncision et VIH

Auteur  
# Sam 19 avr 2014 à 21:08 NTOE Zara Alain
Pourquoi la circoncision protège contre le VIH ?
Le prépuce est un repli de peau protecteur du gland. Dans la face interne du prépuce se trouvent de nombreuses cellules du système immunitaire capables de nettoyer la surface du gland. Après un rapport sexuel contaminé, le prépuce concentre donc à la fois des cellules infectées et des cellules immunitaires que le VIH va pouvoir détourner pour infecter l'organisme. Par la circoncision, qui consiste en l'ablation du prépuce, on limite donc le risque de rencontre entre le virus du Sida et les cellules du système immunitaires qui lui servent de porte d'entrée dans l'organisme.
Un programme de circoncision en Afrique du Sud confirme à large échelle la réduction de 60% de l’infection par le VIH chez les hommes circoncis.
L’étude se poursuit actuellement, notamment pour mesurer quel est l’effet de ce programme de circoncision pour la population féminine.
Source : P. Bernanose 23/04/2013. VIH : Le microbiome explique pourquoi la circoncision offre une protection
Mbio 0076-13 ; Male circumicision significantly reduces prevalence and load of Genital anaerobic bacteria.
Afrik.com : Qu’est-ce qui change lorsque l’on est circoncis ?

D’après le Dr Abou Soufiane Daffe (chirurgien urologue sénégalais):
Lors de rapports sexuels non protégés, le prépuce qui recouvre le gland peut constituer un réservoir de microbes, de germes et de champignons, à cause de la chaleur et de l’humidité qui caractérisent la muqueuse prépuciale, et ainsi favoriser les MST. Par ailleurs, quand on garde le prépuce, on souffre beaucoup plus de microtraumatisme : ce sont des traumatismes non visibles à l’œil nu qui peuvent se produire à chaque fois que l’on veut décalotter pour nettoyer.
Lorsque l’on circoncit, les micro-traumatismes sont de fait beaucoup moins importants. D’autant plus que la peau du gland, qui reste toujours dehors, se durcit un peu et le « protège » de ces micro-traumatismes. Il faut aussi noter que les risques d’infection sont très réduits notamment parce que le virus du sida ne résiste pas à l’air libre.
Répondre à ce message
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site